Nous suivre
Illustration : 4G

4G

Le très haut débit mobile partout en France d'ici 2020

Le gouvernement veut accélérer la mise en place de ce projet ambitieux. Dans cette perspective du 4G partout en France, une réunion a été organisée avec les opérateurs.

La 4G, succédant à la 3G et la 2G, permet de passer à la vitesse de connexion supérieure. Que prévoit le gouvernement?

Une réunion avec les opérateurs et les ministres

Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard a demandé aux opérateurs mobiles d'accélérer le déploiement des réseaux 4G pour que le très haut débit soit disponible en France d'ici fin 2020. Il a alors réuni les opérateurs, il y a quelques jours, avec la participation des secrétaires d'État Julien Denormandie (Cohésion des territoires), Benjamin Griveaux (Economie) et Mounir Mahjoubi (Numérique). Durant cette rencontre, le ministre a demandé aux opérateurs d'accélérer impérativement le déploiement du très haut débit pour les réseaux fixes et mobiles.

Prochaine rencontre au mois de septembre

Pour défendre cette exigence du gouvernement pour le déploiement du 4G, Jacques Mézard a parlé d'un "enjeu national". Lors de sa déclaration de politique générale, le Premier ministre, Edouard Philippe, avait promis de garantir l'accès au très haut débit (fibre optique, amélioration de l'ADSL, etc.) partout en France d'ici 2022. "Aujourd'hui on assiste à une fracture sur le numérique qui n'est pas acceptable", a-t-il déclaré sur le récit du Figaro.

Le ministre a lancé un appel aux opérateurs télécoms à jouer le jeu. L'objectif est, selon lui, d'émettre des propositions d'ici quelques semaines. Le prochain rendez-vous se fera en septembre afin de caler ensemble. "Il ne s'agit pas de clouer au pilori les opérateurs", a souligné le ministre.

En ce moment sur le bouquet Zeop