Nous suivre
Illustration : PhotoBee

Imprimante

PhotoBee, l'imprimante nomade révolutionnaire

Les imprimantes nomades connaissent un boom parallèlement au développement des appareils photo à développement instantané. PhotoBee risque de malmener ses concurrentes grâce notamment à la sublimation thermique.

Dans la technique de sublimation thermique, l’encre est remplacée par de la cire pigmentée. L’imprimante nomade PhotoBee, développée par la société sud-coréenne CIAAT spécialisée dans le papier photo, va remettre au goût du jour ce procédé qui exploite les propriétés de transparence de la cire.

Le même prix, mais pas les mêmes performances

La PhotoBee de CIAAT risque de mettre KO la récente Sprocket de HP, une imprimante nomade qui utilise la technologie Zink avec du papier photo spécifique couverte de cristaux qui, une fois chauffé, dévoile des points colorés d’une seule nuance. Par contre, la technique de la sublimation thermique colore un point de couleur sur l’image numérique correspondant à un point de couleur sur la photo imprimée. L’imprimante superpose trois couches de cire de densité variable de couleur jaune, magenta et cyan qui vont ensemble composer la teinte recherchée, dans une palette de 16,7 millions de couleurs. Les deux appareils coûtent 149 euros.

Des photos retouchables avant impression

Si la PhotoBee, de dimensions 9,6 x 14,7 x 2,5 cm pour 363 grammes, est assez encombrante par rapport à la Sproket, 7,5 x 11,6 x 2,3 cm pour 170 grammes, elle se rattrape sur le design. Son revêtement blanc ou rose est pailleté. L’imprimante nomade de CIAAT embarque une application iOS/Android particulièrement performante : avant de lancer en Wifi l’impression d’une photo, il est possible d’effectuer quelques retouches, d’appliquer un filtre parmi 20 proposés, de réaliser des assemblages de photos et d’ajouter des stickers.

Des tirages résistants à l’eau, la lumière et au feu

Avec la PhotoBee, l’impression prend 45 secondes, soit 5 de plus que pour la Sproket, mais les photos tirées sont revêtues d’une couche de protection contre l’eau, la lumière, l’eau et même le feu. Autre avantage, le format des photos, de 5,8 x 8,9 cm, ce qui est significativement supérieur à celui des imprimantes à technologie Zink qui produisent des clichés de 5 x 7,6 cm. Chaque photo peut aussi se transformer en autocollant.

En ce moment sur le bouquet Zeop