Nous suivre
Illustration :

Jeux vidéo

Les cinq trucs qui rendent fous les gamers

Les jeux vidéo sont censés être déstressants et vous permettre de vous évader dans un monde virtuel palpitant. Mais il arrive parfois qu'une partie de plaisir soit gâchée par de petits bugs ou d'autres événements bien énervants.
  • Le lag  de trop

Imaginez la scène violente. Vous êtes en pleine séance de Clash of Clans et sur un point stratégique du jeu, quand soudain, il y a le lag. Vous effectuez déjà une action, mais votre PC ne réagit aux commandes qu'avec quelques secondes de retard. Ce temps d'attente dans les communications informatiques a de quoi rendre fou, surtout quand ça se passe régulièrement dans une partie.

 

  • Demander une pause lors d'une partie en ligne

Nous sommes gamers ou nous ne le sommes pas, il n'y a pas de demi-mesure. Comment penser à prendre une pause lors d'une partie de Dota ? Impardonnable !

 

  • Les folles promesses des développeurs

Un chara-design soigné, un scénario drôle et un gameplay original : les gamers ne demandent rien de plus que ça ! Alors, quand un développeur vous promet tout cela et puis, rien… il n'y a pas à dire, la réalité fait mal. Exemple modèle de déception, nous pouvons citer NO-MAN'S-SKY.

 

  • Les random chanceux

Après avoir passé des heures à parfaire vos skills (compétences) sur Darkest Dungeon ou CGSO, vous vous êtes dits : ça y est, je suis invincible pour ces types de jeu. Il suffit pourtant d'un seul random (joueur lambda qui ne passe qu'une fois dans le jeu) et vous perdez. Il y a des manières plus agréables de finir sa journée.

 

  • Les sauvegardes ratées

N'est pas gamer celui qui n'a pas encore perdu sa sauvegarde après 150 heures de jeu et un niveau très avancé. Généralement, cette perte est due à un bug souvent bénin. Mais votre agacement n’est pas bénin lui ;-)

En ce moment sur le bouquet Zeop