Nous suivre
Illustration : For Honor

For Honor

Le jeu vidéo où la persévérance est de rigueur

Le jeu de combat signé Ubisoft, 'For Honor', sorti le 14 février dernier sur PS4, Xbox One et PC, est assez exigeant. Avec lui, les gamers doivent faire preuve de persévérance.

'For Honor' est un jeu vidéo dit à double tranchant. Il parait aussi exigeant que rebutant. Pop Up de FranceTvInfo explique pourquoi avec lui, il faut faire preuve de persévérance.

Son mode histoire

Dans 'For Honor', une guerrière du nom d'Apollyon souhaite que les samouraïs, les Vikings et les chevaliers entrent en guerre. Les premières heures de jeu sont laborieuses et les personnages principaux montrent peu de charisme.

Le gamer doit passer par le mode histoire s'il veut maîtriser toutes les mécaniques de 'For Honor', avec des situations très diverses et assez difficiles comme l'attaque d'un fort, la défense d'un site ou encore l'infiltration. Il exige une parfaite maîtrise de son personnage digne des meilleurs jeux de combat comme 'Soul Calibur' ou encore 'Street Fighters'.

Et le mode histoire peut se boucler en 'seulement' six à huit heures.

Modes de jeu limités

Trois modes de jeu sont disponibles une fois le gamer connecté en ligne : duel et rixe (combats à un contre un ou deux contre deux), Match à mort (quatre contre quatre) et Dominion (quatre contre quatre). Aussi, il y a  un mode Evénement qui se déclenche ... de temps en temps !

Les duels et rixes offrent des combats très stressants, alors que Dominion plonge dans de grandes batailles où le joueur doit se frotter à des bataillons de combattants qui sont gérés par intelligence artificielle en plus des gamers humains.

En somme, 'For Honor' convient surtout aux joueurs professionnels férus de ce type de jeu.

En ce moment sur le bouquet Zeop