Nous suivre
Illustration : ordinateur-pc

Sécurité informatique

Les conseils de la CNIL pour mieux protéger votre identité en ligne

Afin de limiter le risque de voir vos données personnelles revendues à des entreprises ou fuitées de l'organisme à qui vous les avez confiées, voici les bonnes mesures à adopter.
  • Masquer l'adresse mail et le numéro de téléphone : c'est une pratique nécessaire quand vous vous inscrivez à un site ou quand vous déposez une annonce en ligne. Dans le cas contraire, des arnaqueurs professionnels pourraient vous retrouver et exploiter vos coordonnées à des fins douteuses.
  • L'utilisation de pseudos lors de la création de comptes ainsi qu'une adresse non-nominative est également recommandée par la CNIL. Dans le cas où les données sont piratées, votre prénom et votre nom ont moins de risques d'être reconnus.
  • Utilisez des alias de messagerie si cela est autorisé par votre messagerie. Les alias sont des systèmes permettant de gérer plusieurs adresses mails virtuelles arrivant dans votre boîte aux lettres. Par cela, vous pourrez détecter et identifier tout usage frauduleux de votre alias et d'autre part de supprimer un alias compromis.
  • Le moins de champs possible vous renseignerez, le plus vous préserverez votre identité en ligne. Quand les champs sont facultatifs, ne les remplissez pas, surtout si elles demandent des informations sensibles comme la religion ou votre opinion. Faites également attention aux cases qui vous proposent de réutiliser vos données pour des objectifs peu précis.

Outre ces petites indications, vous pouvez également conserver votre identité le plus secret possible en paramétrant vos comptes de réseaux sociaux. Par cela, seul un nombre restreint de proches seront au courant de vos actualités et de vos informations. Cela  augmente aussi les chances de se protéger contre les arnaqueurs ou les usurpateurs.

Pour plus de détails, rendez-vous sur le site officiel de la CNIL

En ce moment sur le bouquet Zeop