Nous suivre
Illustration : connexion Internet

Internet

Rançons informatiques : les attaques de plus en plus nombreuses

Selon les experts en rançons informatiques, l'année 2017 est marquée par l'apparition de ransomwares ou logiciels de rançon de plus en plus performants.

Symantec, spécialiste américain de la sécurité informatique, a révélé à la suite d’une enquête que le nombre des attaques au ransomware a augmenté de 36 % entre 2015 et 2016.

42% des ordis de bureau infectés

Les attaques ransomware baptisées WannaCry et Petya, d’une ampleur sans précédent, ont eu des répercutions mondiales. D’après Symantec, ces deux malwares représentent 28 % des infections d’ordis r révélées au mois de mai. La même source a aussi annoncé avoir réussi à identifier et bloquer 319 000 rançongiciels entre janvier et juin.

Dans la foulée, le professionnel américain a également souligné que les hackers semblent avoir l’intention de se professionnaliser de plus en plus. Pour étayer cette thèse, la hausse du nombre des PC de bureau infectés a été évoquée. 42 % d’ordinateurs infectés au premier semestre 2017 étaient exclusivement des PC de bureau contre 30 % en 2016.

Des rançons fixées autour des 550 dollars.

Les experts chez Symantec sont aussi convaincus de la professionnalisation des hackers en se référant à la stabilisation de leurs rançons. Ils demandent en effet, une somme fixée autour des 550 dollars. Une rançon faible que les victimes n’hésiteraient pas à verser pour pouvoir se libérer de leur rançonneur et rapidement récupérer leurs informations.

Par ailleurs, une enquête réalisée par Norton a permis d’apprendre que 34 % des victimes se font hacker en acceptant de payer leur rançonneur.

En ce moment sur le bouquet Zeop