Nous suivre
Illustration : paiement sans contact

Cyberattaque mondiale

Quelques astuces pour vous protéger des logiciels de racket numérique

Les logiciels de racket numérique sont de plus en plus utilisés par des hackers. Ces derniers se servent d'un logiciel de type "rançonciel" baptisé " ransomware ". Il s'agit d'un programme qui verrouille la boite mail et empêche un propriétaire d'accéder au contenu. Le déverrouillage sera seulement possible contre une rançon de 300 dollars (environ 274 euros) à payer en bitcoins.

Ce type de racket numérique s’est largement propagé. C'est d'ailleurs l'une des cyberattaques favorites des hackers car faciles à mettre en place.  D’après le dernier rapport annuel de Sonic Wall, l'éditeur de solutions de sécurité informatique, 638 millions de rackets numériques ont été répertoriés en 2016 contre 4 millions en 2015. Sachez pour autant qu’il existe des astuces permettant de vous protéger contre le racket numérique.

  • Mettez à jour votre ordinateur

Pour vous protéger contre une éventuelle cyberattaque, il suffirait de mettre à jour non seulement le navigateur web mais aussi l’antivirus et le système d’exploitation. Pour le ransomware, les hackers ont réussi à exploiter une faille dans le système de sécurité de Windows. Une faille qui a été rectifiée au mois de mars par une mise à jour de Microsoft. D’où la nécessité de ne pas négliger les mises à jour.

  • Sauvegardez vos données

Activez régulièrement le "backup". L’idéal serait de le faire toutes les semaines. Il s’agit d’enregistrer ponctuellement l'état de votre ordinateur pour pouvoir restaurer le système si vous êtes infecté.

⇒ Sur un Mac, allez dans "Applications", servez-vous de l'application "Time Machine", avant de stocker les données sur un disque dur externe.

⇒ Sur un PC, commencez par vous rendre dans le menu "Démarrer". Cliquez sur "Panneau de configuration" puis sur "Système et maintenance" et enfin sur "Sauvegarder et restaurer".

  • Téléchargez et Installez un logiciel antivirus et un pare-feu

Des antivirus gratuits et efficaces sont disponibles et facilement téléchargeables sur le web. Une liste des "meilleurs antivirus" est accessible sur le site spécialisé CNET France. Le recours à un pare-feu est indispensable pour renforcer l’anti-virus.

  • Evitez de cliquer sur n’importe quelle pièce jointe

Dans la plupart des cas, les hackers se servent de faux mails en se faisant passer pour une banque ou un organisme en vous demandant de cliquer sur un lien. Il s’agit du "phishing" ou du harponnage. Pensez à bien vérifier une pièce jointe avant de cliquer dessus.

  • L’attitude à adopter si vous avez cliqué sur un lien suspect

Vous venez de cliquer sur un lien suspect, pensez à vous déconnecter illico puis lancez votre anti-virus. Restaurez ensuite votre système. En cas d'infection par un ransomware, l’Agence national de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) a mis en ligne un document de recommandations.

Consultez aussi le site nomoreransom.org pour savoir comment récupérer vos fichiers.

 

En ce moment sur le bouquet Zeop